" la comtemplation ne consomme pas ce qu'elle contemple, elle y renouvelle sa faim et sa soif"